Économiser sur sa facture d’eau chaude

Ecologie, maison 26 juillet, 2012

Le système de production d’eau chaude vient de lâcher et vous devez le jeter. Mais de quelle façon effectuer sa résolution ? Il y a d’importantes solutions utilisables en boutique qui répondront à des contraintes dissemblables. En fonction de la lieu, vos possibilités financières, la solution sera autre. Je vais vous donner les éléments de base pour décider.


Le chauffe-eau électrique est le système de fourniture d’eau sanitaire très fréquemment adopté chez nous de notre temps. Plus écologique que l’eau apportée par une chaudière à énergies fossiles, le chauffe-eau électrique est notamment aisé à monter. Dans le cas d’un changement, un bricoleur peut le mettre en œuvre sans soucis. D’autre part, il se trouve un choix conséquent, large et facile : à partir quelques litres jusqu’à 300 litres et de multiples producteurs. Pourtant, il faut faire attention à divers éléments lors de la décision : isolation du ballon, espèce de résistance électrique, …


Il y a de même d’autres savoir-faire, particulièrement, le chauffe-eau solaire. Il accorde de véritables économies sur votre addition de fourniture d’eau thermique en exploitant la force du soleil pour cuire votre eau. Le chauffe-eau solaire peut se monter dans toutes les zones de France sans limites avec une un rendement supérieur à 75 pour cent. Il est suffisant de seulement disposer de la surface pour monter les panneaux solaires et la bonne position. La plaque va récupérer la vigueur du soleil et la communiquer à l’eau : système est sommaire et puissante. A la manière des exploitations du solaire, voici une énergie propre et reconductible.


Le chauffe-eau thermodynamique s’appuie sur la théorie de la thermodynamique. C’est un remède du futur pour avoir à faible coût et écologiquement de l’eau chaude sanitaire. Le chauffe-eau est surmonté d’ une pompe à chaleur qui aspire les joules de l’air dans l’intention de créer votre eau bouillante. L’énergie de l’air est récupérée et impulsée à l’eau de la cuve au moyen de l’échangeur. Ce procédé est extrêmement avantageux (jusqu’à 80 % d’économies) et est libre du soleil. Il agit à l’électricité mais avec une quantité de trois quart diminuée par rapport à un électrique. Cette notion a pour dénomination COP (coefficient de performance).

Tags: , , , ,